Comment choisir le matelas pour bébé ?

Aujourd’hui, je souhaite vous expliquer comment choisir un matelas pour les nourrissons et les bébés.

Actuellement, beaucoup de parents se posent la question quant au choix du matelas et aujourd’hui, on parle de plus en plus de plagiocéphalie (lorsque le bébé s’aplatit la tête). De ce fait, les marques en ont profité pour vendre des matelas anti tête plate, des cocoonababy pour les bébés qui pleurent beaucoup ou des hamacs. Parmi tous ces modèles, il n’est pas facile de faire le tri ; j’ai donc souhaité aborder ce sujet afin de mieux vous éclairer.

Conseils pour choisir le matelas pour bébé

Tout d’abord, les matelas « cocoonant » ne sont pas forcément l’idéal, car même si l’enfant est enroulé, ce dernier devra se développer et pour cela, il devra trouver plusieurs solutions autres que celle de rester en boule. Aussi, s’il ne supporte pas de rester à plat, ceci signifie peut-être qu’il ressent des tensions au niveau de son dos ou de ses jambes.

choisir matelas pour bébé

De mon côté, je trouve aussi normal qu’au début un nourrisson ait besoin d’être porté en écharpe ou dans les bras. En effet, lorsqu’il se retrouve par terre, ceci signifie danger et stress pour lui ; le porter permet donc de le rassurer et durant les premiers mois, il est donc logique qu’un enfant soit peu posé par terre.

De plus, si l’enfant a des réflexes très marqués (certains petits peuvent se réveiller rien qu’avec leurs réflexes (après un sursaut, par exemple réflexe de moro)), vous pouvez les atténuer en mettant en place des massages, des mouvements (une formation est à venir sur ce sujet) ou l’emmaillotage. Ces solutions peuvent être adoptées à la place d’un cocoonababy.

Des coussins anti tête plates sont également disponibles, mais pour moi ils sont à éviter. En effet, ces coussins souhaitent créer un trou au niveau de la tête, mais en réalité, ils laissent la tête dans une seule et même position. Ainsi, lorsque le crâne est toujours situé au même endroit, la tête de l’enfant ne peut pas bouger et de ce fait, les risques d’aplatissement augmentent. Pour moi, ce qui est important est que l’enfant puisse bouger sa tête à droite et à gauche. Pour cela, le mieux est donc de choisir un matelas à plat.

Cependant, lorsque des enfants naissent, certains n’ont pas de cou ; ils restent figés et dans la même position. Ici, les risques de s’aplatir la tête sont grands, d’où l’intérêt de consulter un ostéopathe  pour libérer son cou, l’aider à tourner la tête et varier les appuis au niveau de l’arrière du crâne.

 

Pour ce qui est du choix du matelas, je vous conseille donc un matelas simple et plat. Aussi, si votre enfant a des reflux, vous pouvez éventuellement choisir un matelas incliné, mais avant cela je conseille de faire des séances d’ostéopathie. Parfois, les reflux sont aussi dus à un trop plein, dans ce cas là, il est conseillé de lui donner à manger plus souvent, mais en plus petite quantité.

En revanche, si les séances d’ostéopathie et le fait de lui donner plus souvent, mais moins à manger sont des solutions qui n’ont pas fonctionné, vous pouvez choisir un matelas incliné.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *