Devez-vous vraiment prendre du Fer pendant la grossesse?

Cinq jours avant d’accoucher, je reçois un courrier de l’anesthésiste qui me dit que je suis carencée en fer et que je dois prendre un complément. Je souris en me disant que c’est un peu tard. Mais doit-on vraiment compléter en fer ?

Hémodilution

Lorsque vous êtes enceinte, un message hormonal va être envoyé pour fluidifier votre sang puis son volume va augmenter entre 30% et 50% mais la concentration en hémoglobine reste la même. Une étude à grande échelle portant sur 150 000 femmes a montré qu’une hémoglobine entre 8,5 et 9,5 pendant la deuxième partie de la grossesse était associée avec de meilleurs résultats pour l’accouchement.

« Le poids moyen maximal à la naissance chez les femmes blanches a été atteint avec une concentration d’hémoglobine la plus faible pendant la grossesse de 85 à 95 g / l; la plus faible incidence d’accouchement prématuré et de faible poids à la naissance s’est produite avec une hémoglobine la plus faible, de 95 à 105 g / l. Une tendance similaire s’est produite dans tous les groupes ethniques. »

Relation between maternal haemoglobin concentration and birth weight in different ethnic groups.

Steer P1, Alam MA, Wadsworth J, Welch A.

Medecine Darwinenne

Dans son livre “Cro-Magnon toi même” Raymond nous montre, en toute simplicité, mais avec toutes les références scientifiques requises, comment fonctionne la « biologie évolutive ».

Il explique que dans l’œuf tout le fer est concentré dans le jaune et que le blanc ne contient aucun fer. Cela permet de protéger le futur poussin des infections. Car la présence de fer va favoriser les infections.

Il se demande si les femmes enceintes de la même manière et en plus de l’hémodilution ne cachent pas leur fer pour diminuer les risques d’infection.

Une grande partie des femmes enceintes sont complétées en fer sans prendre en compte les effets secondaires (constipation, diarrhée, mal de tête…..) et oublient que le fer inhibe l’absorption du zinc. De plus, la complémentation en fer augmente la présence de radicaux libres que l’on retrouve dans la pré éclampsie. Les femmes enceintes ont besoin d’anti antioxydant comme les fruits et les légumes.

Une autre étude, menée en Italie, démontre que cela augmenterait le risque de risque de diabète gestationnel et d’hypertension.

La conclusion de l’étude est : « La supplémentation en fer est associée à une déficience en glucose et à une hypertension artérielle en milieu de grossesse; ses effets nocifs potentiels pourraient être discutés avec soin quand à son efficacité. »

Iron supplementation and gestational diabetes in midpregnancy.

Bo S1, Menato G, Villois P, Gambino R, Cassader M, Cotrino I, Cavallo-Perin P.

Alimentation

En cas de complémentation en fer une partie du fer se retrouvent en excès dans l’intestin et augmente les radicaux libres.

Pour améliorer la fixation du fer il faut également consommer de la vitamine C. L’ortie contient de la vitamine C et du Fer elle peut être prise tout au long de la grossesse. Vous pouvez la consommer tout les jours en tisane tout au long de la grossesse ou en soupe.

Vous trouverez  également beaucoup de fer dans les algues qui contiennent également beaucoup d’iode qui va jouer également un rôle dans la fonction de la thyroïde.

Vous pouvez également éviter le thé qui va nuire à l’absorption du Fer.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *